logovoileblanche200

Voileux au spi ouest dans le coup de vent

Les voileux au spi ouest 2008 vont crescendo. Le comité envoie les départs entre les avis de coup de vent et les pêcheurs qui bloquent le port au début.  Le bord vers sud Quiberon de la 2e manche, c'est sauve qui peut..

Les voileux sont des habitués des spi Ouest , équipage de choc : N° 1 et 2 Camille et Hicham, N°3 piano Serge, N°4 et 5 foc, spi, Nicolas et Michel L, N° 6 GV Lionel, N°7 barre Manuel, N° 8 tactique, Alain puis Michel M.

On n'a pu courir que 3 manches. On fait 22/16/9 sur 34 qui ont couru au moins une manche, et on termine 14 au général. On a beaucoup progressé, et entendre Nicolas annoncer "Britany Drizzle même cap même vitesse" procure un grand plaisir. On profitera des prochaines courses pour confirmer les changements de cible vitesse surface/VMG/angle vent apparent. Les modifications de limite de classe conduisent à des changements : les halfs et la plupart des 31.7 passent en IRC 5 et courent sur le rond A près de l'entrée de la rivière. Britanny drizzle et Halfred restent en IRC 4. On voit arriver des "gros rating" : La Folieuse un sun legende 41 cour en IRC 4, pain de Sucre, l'autre Sélection au mât raccourci court en IRC4, de même qu'une paire de JPK 9.60

Vendredi - coup de vent , les voileux au spi ouest bricolent

La meteo annonce un avis de coup de vent. 52 noeuds enregistrés en baie de Quiberon. Tout le week end la temperature hésitera entre 4 et 8°C. Vendredi les pêcheurs barrent le port. On en profite pour nettoyer et bricoler. Alain et Hicham nous préparent un couscous super royal.

Samedi - coup de vent, les voileux au spi ouest font des ronds dans l'eau

Après négociations, aussi bien au niveau des pouvoirs publics, que de l'organisation de la course, les pêcheurs lèvent le barrage. Il y a toujours un avis de coup de vent de N-NW. Toute la flotte sort en même temps à 14h. C'est magnifique. Le chenal est rempli de bateaux jusqu'au Trého, on sort au ralenti avec un équipier armé d'un pare battage de chaque côté du bateau.

Dehors, ça souffle de N-NW. Les affamés envoient le spi. On assiste à quelques figures de styles, du spi cerf volant. On descend vers le rond C, au large de Méaban. On est sous 2 ris et foc 2. On claque un surf à 11.85 nds. Notre série IRC4 est annoncée en 4e départ. Le temps de faire partir les gros IRC1, que les IRC2 fasse 2 rappels généraux et un bon départ. Le comité annule pour nous les petits, les IRC3 et 4. Dommage, sur les 37 inscrits on devait être un dizaine restés sur l'eau. Le retour au près vers La Trinité est un combat contre chaque vague et chaque rafale. L'anémo affiche en permanence plus de 35 nds, on a des rafales à plus de 45. Un brin de soleil sur fond de ciel gris noir. En remontant on croise les gros qui descendent sous spi ! L'équipage au rappel est rincé trempé glacé en arrivant au port.

Dimanche matin - difficile, voileux dans le 2e paquet au spi ouest

Banane le matin dans un vent maniable de 20 à 25 noeuds. Côtier dans le coup de vent l'après midi. La météo a annoncé une agravation des conditions meteo pour l'après midi. L'organisation a avancé le départ d'une heure. On a raté l'avenant, et on est les derniers à quitter le port. Le Nord souffle toujours bien, les petits IRC sont au 4e départ, on arrive juste pour l'envoi du signal d'avertissement. Une banane, notre première course. la flotte se scinde en 3 paquets, les ténors partent devant, Alkaïd, Minipyge, Halfred, Britany Drizle, on est dans le 2e paquet. On a toujours du mal au près, et on remonte sur les bord de spi. J'ai toujours 6.80 en vitesse surface et 35-35° angle vent apparent comme cibles. On fait 22e.

Dimanche après midi - coup de vent, les voileux en sauve qui peut vers sud Quiberon

Le comité nous envoie sur un cotier à 14h avec l'avis de coup de vent pour 15h. A nouveau on passe la bouée de dégagement dans le 2e paquet. On remonte au niveau du premier paquet à la faveur d'un bord de travers qui traverse la baie jusqu'à la sud des buissons. On vire pour un bord de bon plein vers Sud Quiberon. Il est 15h, le coup de vent arrive avec la précision d'une procédure de départ de la SNT. On commence par peiner, on est trop bordé, et on voit les voisins se sauver, on ouvre, le vent monte, on prend un ris, le vent monte toujours, les équipiers sont accrochés au filières pour ne pas tomber à la renverse, le foc est largement débordé, la GV à un ris en drapeau, le bateau à l'horizontale dérape à chaque rafale, l'anémo affiche 40 noeuds en continu, les gros commencent à arriver, Saga avec petit foc et GV à un ris, Pain de sucre démâte, on ne cherche plus à faire la bouée, il faut simplement éviter de casser, on choque, on ouvre, on soulage en abattant. Michel surveille au GPS si on ne se rapproche pas trop vite de La chaussée de La Teignouse, visi zero, il y a autant d'air que d'eau. Le grain passe, 30 noeuds, on peut reprendre notre cap vers sud Quiberon.

On passe sud Quiberon et on part vent arrière en surf à 9 noeuds. ça baisse au cours du bord vers la chimère, quelques uns envoient les spi, figures de styles, départ au lof, cerfs volant, explosion. On enroule la Chimère, on prend un ris et on repart vers le Trého. on finira 16e, rincés glacés.

Lundi Matin - l'apothéose, les voileux au spi ouest sur un nuage pour la derniere manche

Banane, 20 noeuds réel. On part premier rideau, on borde et on tient le cap au milieu du paquet. Nouvelle vitesse cible 6.20; Girouette 28-29; VMG 5 noeuds. On est sur le fil du rasoir, une série de vagues mal prises, une refusante et on tape , la vitesse chute à 5 noeuds. On part à gauche sur l'intuition, et pour éviter d'être au contact, pour avoir du vent frais et de la place pour gérer notre vitesse. On renvoie à droite, et on croise devant Half red, Britanny Drizzle, Minipyge. A la bouée de près les 4 mêmes dans un carré de 25 mètres sur 25 mètres, c'est chaud. Britanny devant, nous, puis Halfred et Minipyge. On part sous spi, on lâche Halfred et Minipyge, Britany drizzle va aussi vite que nous. On passe la bouée sous le vent ensemble. Et on repart pour un tour. On lâche rien. Les voileux sont motivés, le spi monte en une longueur, Britany Drizzle nous fait un Tribord, empannage à la volée, réempannage et affalage sur la bouée, le foc et la GV bordés dans l'arrondi. Aucune faute de manoeuvre. On sent tout l'équipage concentré à l'extrême.

Bref à l'arrivée, après un 3e bord de près, on arrive juste derrière Britanny Drizzle qui nous a repassé sur une bascule de vent mieux négociée, on a doucement lâché Halfred, et on a collé 3 minutes à Minipyge. On fait 9e. Le bonheur.



Aucun commentaire sur "2008 Voileux un Spi Ouest d'enfer".