logovoileblanche200

les voileux dans le golfe sourient d'aise

Voileux vont dans le golfe du morbihan et dérogent de leur habitude dumois de mai, aller à Palais et plus si les marées s'y prêtent. Essai en mer de la tablette Ipad avec Maxsea et Navionics .

Les voileux font quatre jours de croisière autour du 8 Mai dans le golfe du Morbihan et essaient la tablette pour faire la route depuis le cockpit. Avant de partir nous chargeons tablette et GPS « GNS2000 » longuement (une nuit, voir rubrique « gérer les câbles d’alimentation » en 5 volumes) et nous enregistrons la route. Mise à jour 3 juin 2014 avec début de FAQ

Facile au sec

C’est enfantin de dessiner la route au sec, sans étui et à tête reposée, il suffit (sur l’exemple de Navionics) de cliquer sur route > nouvelle route, puis de jouer avec les clics sur la carte en zoomant/de-zoomant tranquillement. La route s’enregistre automatiquement et on peut la retrouver dans archives> route. On ne mégote pas sur les points, une bonne trentaine pour 15 miles de navigation en tout. Pour Maxsea c’est aussi simple, et la route est enregistrée sous la forme d’une petite icône en forme de barre à roue sur la carte. L'icone "barre à roue" est localisée au départ de la route. En cliquant dessus on la déplie et on la replie. Je n’ai pas trouvé comment la renommer. Les routes étant activées (plus ou moins automatiquement après leur définition), les indications de cap et de distance apparaissent, si le GPS « GNS2000 » est connecté via bluetooth: après avoir chargé , mis en route le GNS2000 et l’avoir posé dans l’équipet de la table à carte bien au sec, on doit voir l’icône du bateau apparaître sur la carte (Macsea et Navionics).

Pour être sûr, au matin on allume le GPS, on attend que les diodes arrêtent de clignoter, on vérifie que l'IPAD a bien le bluetooth activé, si on ne voit pas le bateau sur Maxsea ou Navionics, on retourne dans la page d’accueil de l’IPAD (via un bouton sur l’avant du cadre) et on clique : réglages>bluetooth>gns2000 « connecté ». On peut aussi aller vérifier à réglages>localisation> que Macsea et Navionics sont « ON ». De retour sur l’écran Maxsea ou Navionics on doit trouver l’icône du bateau.

J’ai constaté notre position est immédiatement identifiée avec Navionics et que cela été aléatoire avec Maxsea : lenteur ? Problème de compatibilité entre les deux logiciels ? si cela ne marche pas on peut reprendre à zéro en éteignant ipad (sur le côté, appuyer longuement puis glissade sur l’icône en face avant) en rallumant le GNS2000, l’ipad , puis réglages, puis re-démarrage logiciel. J’en suis toujours venu à bout facilement (au ponton).

C'est plus amusant quand c'est mouillé

Ensuite vient le moment de prendre la mer. Je m’équipe du ipad dans sa pochette autour du cou. Je vérifie que tout va bien. Attention au mal de mer, l’écran pivote tout le temps et jamais dans le sens de la lecture ( Nous avons depuis fixé l’orientation via le menu qui apparaît en glissant depuis le bas de l’écran en désactivant une icône explicite). Ça marche on constate que l’on suit bien la route. Attention quand même d’éviter de faire une croisière virtuelle le nez sur la tablette. C'est joli l'est de l'Ile d'Arz. Sur Navionics, un beau vert indique non des prés-salés mais les cotes au-dessus de 0m. Je suis content, relève un peu la tête pour profiter du paysage, puis rejette un coup d’œil sur la tablette : patatras ! plus de bateau, on est sorti de la carte.

Je glisse le doigt, repatatras ! Voilà le mode hyperzoomé, surnommé « gros zoom ». En fait l’enveloppe plastique et le glissement ont provoqué le geste « 3 doigts » qui actionne le mode pour malvoyants. Heureusement depuis on a désactivé via réglages>accessibilité>etc… après avoir pris conseil auprès d’une autre génération de navigateurs.

Conclusion : ce sera bien pratique après désactivation des fonctions orientation d’écran et « gros zoom » ; c’est quand même moins fiable et plaisant pour le barreur que le répétiteur pied de mat avec route Macsea enregistrée : par temps de pluie on y voit rien et l’autonomie est de 3 heures- peut être plus si on charge sans s’occuper du témoin de charge pendant 12 heures au moins en 220 V. Mieux vaut ne pas porter de lunettes, avoir des doigts agiles et une bonne connaissance de la route à suivre avant le départ.

FAQ

  • Comment démarrer : 1 le GPS l'icone verte stable indique qu'il a une position, l'icone bleu clignote : pas de connexion tablette.2 démarrer l'IPAD. démarrer paramètres (ou réglages). vérifier bluetooth on, vérifier GPS connecté. Sinon arrêter et redémarrer Blue tooth. 3 démarrer Maxsea ou Navionics. Navionics reconnait le GPS plus vite que Maxsea
  • Comment fermer une application ? : cliquer deux fois le bouton de menu en bas au centre de la bordure. Toutes les applications ouvertes sont affichées sous forme de vignettess. Jeter vers le haut d'"un doigt négligent celles qu'on veut fermer. Par exemple pour ne conserver que navionics, ou que Maxsea
  • Maxsea : comment bloquer la carte cap avec le nord en haut ? cliquer la petite boussole dans la barre d'icones en bas à gauche de la fenetre

2014 05 08carte arz1Et maintenant la balade du soleil en gouttes entre Belle Ile et le Golfe

4 jours de croisière tranquille . La météo annonce des passages de fronts. On discute du programme, Sauzon ? Palais ? ile d'Arz ? Ce sera un tour du Golfe par l'Est, Vannes et la rivière d'Auray avec escale au Bono. On terminera par un retour à La trinté avec une partie de l'équipage du Tour de Belle Ile. Belle croisière des voileux dans le golfe du Morbihan

Mardi matin il pleut. La météo annonce une amélioration pour l'après midi. On démarre cool. Les voileux Martine, Isabelle, Marc et Manuel en profitent pour faire escale à La Trinité ;-) installer quelques bricoles, et se familiariser avec l'IPAD. Marc a fait un comparatif extensif de Maxsea et Navionics pendant 3 jours. Ce sera l'objet d'un article exclusif. Plutôt que de manger les sandwichs prévus pour un long bord de près vers Sauzon, on va à la crêperie du bourg à Crach. On commence cool. La mer monte en fin d'après midi. La pluie cesse. On part pour une navigation aventureuse. Le tour des Meaban, un bon vent d'Ouest 20 noeuds pousse electron libre au grand largue. On entre dans le Golfe au travers, Les voileux croisent le Guédel, le caboteur des iles, qui sort du Golfe. Passé le grand mouton , on est vent arrière jusqu'à l'ile d'Arz. On va mouiller au sud de l'ile près de la cale de Pen Raz. Un peu de clapot. Diner gastronomique à bord. Marc nous montre que faire une video agréable, pas trop longue, et qui ne tremblote pas est un art.

Mercredi matin, le front est passé, soleil et le fond de l'air est frais. Le temps d'ouvrir un oeil, de petit déjeuner, et il est midi. Désagréable. A ce rythme on va rater l'apéro. On décide simplement de décaler. On décolle pour un tour de l'ile d'Arz par l'est. A marée haute on a jamais eu moins de 4 mètres d'eau. On entre dans la rivière de Vannes, le plaisir de voir la maison rose, et port Anna, et à 14h on est devant le pont pour l'avant dernière ouverture. L'équipage fait escale au ponton visiteur devant la capitainerie du port de Vannes. Balade à Vannes. Il fait chaud et soleil. La météo annonce un temps de chien pour Jeudi. Pierre vient pour le Tour de Belle Ile. Jeudi soir on ira BBQ au Bono. Notre croisière devient une croisière des voileux dans le Golfe du Morbihan.

Jeudi matin Sud ouest 25 noeuds, bruine, visi à 1/2 milles. Nous sortons de Vannes sous GV et Grand voile à un ris. On n'enverra pas le Solent. Les voileux tirent des bords au moteur et passent la Jument à l'étale de marée haute, contournent Gregan et l'Ile du Grand vezit, et embouquent la rivière d'Auray. Le bateau du père Jaouen est au mouillage devant Sept iles. On passe la pointe Espagnole et le chantier du Parun. Le Rhea 750 n'est pas encore à l'eau. On trouve une place sur coffre visiteur juste devant le ponton des annexes au Bono. Michel vient nous chercher avec l'annexe du rhea et le moteur electrique. Magique, on retrouve Pierre et son équipage de d'jeuns des Mines de Douai pour un BBQ.

Vendredi matin , beau temps, 15 noeuds. Les dames ont menacé de débarquer lorsque elles ont appris qu'on allait s'entrainer à quelques virements de bords , en compagnie d'une partie de l'équipage de Pierre. En fait elles étaient bien contentes, et les premières à montrer aux nouveaux voileux comment vérifier systématiquement dans quel sens on fait tourner un winch avant de tourner l'écoute autour. Beaucoup de monde navigue et converge vers la Trinité pour le départ du Tour de Belle ile programmé pour le lendemain. Belle croisière des voileux dans le golfe du Morbihan

Toutes les Videos voileux.org  Videos Courses  Videos Croisières  Lien vers la chaine Youtube des Voileux. Photos sous la video

 

Aucun commentaire sur "2014, Tradition de Mai des voileux : Golfe du Morbihan , Ipad et soleil en gouttes".