Les voileux aux entrainements de printemps 2009 à La Trinité. 14 - 15 février : Reprise dans la pétole, on retrouve les habituels minipyge, half red, B.Drizzle, et un petit nouveau Arlikone, un 3/4 bien connu de La trinité, qui doit bien avoir 10 ans de plus que EL. On fait trublion Samedi et 5e le Dimanche.

Samedi 14 fevrier,  grand soleil et pétole.

Les voielux à l'entrainement : Rachid a la barre, Veronique en numero 1, Geoffrey fait l'embraque et le piano, Pierre Antoine, à l'embraque, et Manuel à la GV. On commence par un entrainement perso dans la pétole. L'équipage est un peu rouillé, et il faut retrouver les automatismes. Du près , des virements, envoi de spi au chrono, empannages. On sent le bateau léger et qui glisse bien sur l'eau plate.

Nous sommes entrainés par le courant descendant de début d'après midi, et nous tirons nos bord vers le milieu de la baie. On voit la flotte qui tire un bord de petit largue sous spi dans un vent mourant juste devant Carnac. Au milieu de la baie on a du vent, on descend au bon plein vers la rivière pour rentrer. Arrivé à l'arrière de a flotte, on vire on abat on envoie le spi et on prend le bord en cours. On est resté dans la risée du milieu de la baie, et on remonte la flotte au vent. On vire la bouée devant Delnic, en même temps que un grand-surprise et quelques autres bateaux. On retrouve Beep Beep avec plaisir. C'est chaud et passer de l'entrainement perso à la régate réveille tout l'équipage. On repart au près dans 15 noeuds de vent. On va mieux que le X36S bleu, et on tient le Swan et son grand génois.

On remonte Babord en ligne droite vers la bouée Sud Quiberon. On est en route de collision avec Delnic et le X36 qui arrivent Tribord. On passe tout droit derrière Delnic, on abat pour passer le X36 au ras du cul, il vire et vient sur une route parallèle à nous. On loffe sur notre vitesse pendant qu'il se relance en sortie de virement, et on passe devant.  Electron libre va bien, il est léger et tout propre. Tornade vient nous demander si on est en course. Voileux à l'entrainement perso..

Dimanche 15 février.  Super banane dans 6 à 14 noeuds de vent.

Dans les mauves on retrouve les habituels Brittany drizzle, Minipyge. Arlikone un ancien 3/4 ton s'essaie avec un mat sans bastaques et un Solent à la place du foc. Un deuxième Elan 333. Le dernier 1/2 ton skipper Elf court en orange, toujours avec un cap dément et aussi rapide que B.Drizzle. Beep Beep court dans les verts. Le trio de tête Mynipige, Halfred, B.drizzle nous colle un demi mille. On s'est battu dans un paquet derrière. Dès que le vent atteint 14 noeuds apparents on va bien, on remonte le 2e Elan 333 en cap et en vitesse, idem pour un Sun Fast 32 orange, et un Swan 36 orange. Dès que ça mollit on perd en cap et en vitesse.

On fait 2 bonnes remontées au près sur 3 et un bon bord de spi sur 2. On finit 5e sur 9 classés. Pas mal pour une redémarrage avec une manche de pétole. Bon entrainement des voileux

Jauge IRC et plus

Question quelle proportion de courses par moins de 8 noeuds de vent réels courons nous chaque année ? Autrement dit est il intéressant de prendre un génois léger plus grand et trainer en permanence un coeff IRC plus lourd? en mauve : Mynipige à 969, Beluan l'autre Elan 333 à 972, Locmalo le 33.7 à 973, Praden le dufour 34 à 978, nous rendent du temps. Nous, 965 sommes presque en temps réel avec Drheam 964, B.Drizzle 962. Les half et les 31.7 à 959 sont prêt du mini de la classe. D'autres halfs et 31.7 sont en orange.