Les Agros débarquent à SterWen

Les voileux en croisière à Houat et Belle Ile avec les étudiant de l'Agro. des rafales à 8 noeuds, des creux d'au moins 15 cm... Courageusement, on est quand même allés mouiller à Ster Wen vendredi soir.

Vendredi soir Petite balade à terre, descente dans la grotte de l'apothicairerie
mais le véritable exploit a été accompli le soir pour le diner, avec la confection d'une salade de fruit au curry qui restera dans les annales. Voileux en croisiere à Belle Ile

Samedi :Déjeuner à Houat et ballade dans le golfe.

Retour sur Houat pour déjeuner, plein vent arrière, avec le solent tangonné en ciseau. Le spi sera pour le prochain WE (c'est comme dans Dallas : il faut garder du suspens pour les prochains épisodes).
Après un petit café au village, on a foncé avec tout dessus + risée Perkins pour ne pas rater l'heure de la renverse à l'entrée du Golfe. Passé le Grand Mouton, arrêt moteur et remontée pépère de la rivière de Vannes à l'étale de marée haute, jusqu'à Conleau, au coude à coude avec un X qui nous a montré comment on envoie un spi avec la drisse capelée sur un point d'écoute. Au total, sur le critère "vitesse divisée par la moyenne d'age de l'équipage", on les a taulés à mort. Voileux en croisiere Houat et dans le golfe

Dimanche : La marée, toujours elle, nous a fait lever tot le dimanche,
car il fallait sortir du Golfe de bonne heure si on ne voulait pas y rester coincés toute la journée. A la sortie, on a croisé la flotte du Crouesty dans sa zone de pré-départ. Malgré la météo toujours titanesque, de courageuses équipières sont allées faire un tour dans la mature pour mieux surveiller la ligne et signaler les resquilleurs au Comité. Puis on a vu comment remonter la rivière de la Trin sous voile en 253 virements. On a tous des visages comme le phare de la Teignouse. On a vu des coins magiques, mangé des trucs exotiques, visité des bars atypiques, (dans des tenues psychédéliques...), fait des manoeuvres anthologiques.