Electron libre le retour20 février 2012 Electron libre le retour des voileux. Il arrive des équipiers voileux de partout, à n'importe quelle heure ! On finit par rassembler l'équipage au général Humbert, le pub de PP, le quartier général quand on passe à LR. PP fête les 10 ans du Pub ! et nous avec lui. Quelques pintes plus tard, on a faim, il est encore tôt, on va manger un kebab à la grosse horloge.

On prend des petits mais , ça fait gros quand même. Le hot il est hot. Après avoir torché le kebab, sur le retour , on passe devant le pub sur le vieux port. Un petit fish and chips, une tite pinte et hop au bateau. Le vieux port la nuit c'est beau et c'est vivant.

On baptise notre arrivée avec un verre de champagne, tous les voileux découvrent Electron libre, et le trouve magnifique.

Samedi matin, on complète tout ce qu'il faut, et on tente une sortie, un peu olé olé. Je vous passe les détails, on revient on change le rouet de pompe à eau, et on repart. On passe le pont de l'ile de Ré Samedi à 18 h. Pétole, moteur on se pose à l'Ile d'Yeu, Dimanche vers 3 heures du mat.

Dimanche 9h, réveil. De l'avis de tous l'arrêt à l'ile d'Yeu c'était une bonne idée. On a nos petites habitudes avec Michel quand on remonte un bateau de LR. Croissants, plein de gazole, et go. Le pilote est un vrai bonheur, les djeuns nous font la nav pour entrer dans la baie. Ils admettent qu'il faut mettre un peu de nord dans notre ouest lorsque on fait route droit sur les Grands Cardinaux de Hoedic.

On se pose à la Trinité ravis. On n'a pas pu essayer grand chose, à part le moteur , la pompe à eau, et le pilote. Mais ce n'est que le début.

Electron libre le retourElectron libre le retourElectron libre le retourElectron libre le retour

Electron libre le retourElectron libre le retourElectron libre le retourElectron libre le retour


Seuls les voileux connectés peuvent publier un commentaire