2012 10 dimeLa coque du 31.7, avec contremoulage qui tient lieu de varangues, n'est pas très rigide. Reprendre les réglages du gréement périodiquement, en particulier après une longue période de non utilisation. En navigation, par 12 nœuds réels, avec le pataras pris, mais pas encore à fond, les D1 (bas haubans) sont sans tension mais pas mous, les V1 (galhaubans) sont raides. De façon générale, D1 plus mous que les V1.

 

 

Réglages statiques du gréement

V1 galhaubans, D1 diagonaux inférieurs, alias bas haubans, D2 diagonaux supérieurs
- Détendre les diagonaux D1 et surtout D2, détendre le pataras
- Tendre les V1 pour précintrer le mât. La flèche doit être égale à une section de profil, soit 160 mm
- Tendre les D1 à la clé. D1 plus mous que les V1.
- Tendre les D2 à la main pour contrôler le cintre. Les D2 retiennent le mât pour limiter le cintre.

Réglages dynamiques

Le 31.7 est ardent. Quand le vent monte, ouvrir la GV au pataras et au halebas . Le pataras doit être repris dès 12 à 13 nœuds de vent réel (17 à 18 vent apparent).

En navigation, par 12 nœuds réels, avec le pataras pris, les D1 (bas haubans) sont sans tension mais pas mous, les V1 (galhaubans) sont raides.

Lorsque le vent monte, prendre halebas et pataras à fond, si un pli diagonal apparait dans la GV , du point d'écoute au milieu du mât, c'est que le cintre est trop important pour la coupe de la GV,  et il faut reprendre les diagonaux D2, pour diminuer le cintre.


Merci à  Pierre Le Goff de Sparcraft pour ses conseils.

 

Seuls les voileux connectés peuvent publier un commentaire