PC010041BRépète après moi. Il a plu, j'ai été mouillé, j'ai eu froid. Allez encore. Ne va pas leur dire Lundi matin qu'il a fait beau avec du soleil, et que t'étais sur l'eau avec les copains. 30 Novembre et 1er Décembre 2013. Si on m'avait dit qu'on aurait du soleil et 15 noeuds de vent, mer plate, et qu'on ferait 3 manches. Eh bien je suis venu, et je n'ai pas fait les joints du carrelage. C'est lui qui l'a dit, et en plus il avait l'air heureux à la barre.

Week end magnifique, dans la lumière d'hiver, lumière du Nord comme sur les tableaux des peintres des pays baltiques, avec le soleil bas sur la fin de journée. Une vingtaine de bateaux pour ce dernier entrainement de la saison d'automne. Samedi, on démarre avec 15 noeuds réeels et on finit avec 10 noeuds. Par flemme et aussi par vouloir on part sous Solent, pour deux bananes. BDzl s'envole comme d'habitude, on garde toujours un oeil sur Minipyge. On réalise avec plaisir que Locmalo est en fait un 33.7.

Grosses discussions sur la canalisation du vent de Nord par les rivières, sur les divergences. Joli, le spi en l'air en sortie de bouée. Bon mais il nous manque en moyenne 0.25 noeuds. On les voit dans des erreurs de positionnement, Iota il est pas gros, mais il va vite le bougre, une fois dessous, on ne sait pas ressortir sauf à virer et quitter notre option, des écarts à la vitesse cible, et facile, on accuse les voiles de coisière qu'on utilise pour l'entrainement.

Dans le vent faiblissant du samedi après midi, on est à la peine avec notre Solent, et on se rappelle qu'au GP du Crouesty , on avait le Génois par 20 noeuds apparents avec 7 au rappel. Dimanche dans un vent incertain, le comité envoie habilement un côtier, qui nous fait traverser deux fois la baie, d'abord au bon plein, puis sous spi, entre Quiberon et Méaban.

C'est juré, on repart à fond en 2014, objectif Spi Ouest.  Toutes les photos de l'entrainement au soleil

PC010043BPB300029BPB300020B

Commentaires   

#1 Pierre 11-12-2013 18:09
C'est clair que si j'avais su, je serais venu.......et en plus j'y étais ! :)
D'autant que Manu et Eric (et les autres) m'ont gentiment laissé la barre.
Au moins 2 ans que je n'avais participé à un entrainement de la SNT. Toujours aussi extraordinaire.
Et courir 3 manches avec la nuit tombant à 17h30, garder ses lunettes de soleil par nécessité, faire de belles manœuvres, continuer à apprendre entre livre et réalité, .... j’en passe et des meilleures.

Bref, la régate en Baie de Quiberon, ça vaut le carrelage, la maçonnerie, l’électricité, la restauration de voiture.
Comment n’y ai-je pas pensé plus tôt.

PS. Si on a l’air plus abattu que ELEUTHERA quand il nous passe sous le vent, c’est juste que le photographe avait besoin que j’abatte pour avoir une belle lumière. Ca s’appelle la gestion des priorités.

Seuls les voileux connectés peuvent publier un commentaire