Voileux en courseDimanche dans un trou entre les deux fronts La SNT envoie deux départs sur des parcours tactiques. Une première manche pour se réveiller et une deuxième manche en fanfare. Un départ un peu tard, une adonnante de 30 degrés prend la flotte par surprise et nous remet dans la course. Sûr la prochaine fois on aura les voiles de course

Dimanche matin, 15 noeuds d'Ouest. on est 6 en IRC 4. Deux Elan 333 dont minipyge, Aubépine, un Half ex elf aquitaine, deux 31.7, Gauvain et electron libre, et le quarter sphenoïde, toujours à aller au moins aussi vite que nous, c'est agaçant.

Première manche. Les IRC4 partent avec les osiris en 3e départ. Les voileux partent dans le paquet. Au près Gauvain nous tient. On fait l'essuie glace, un coup toi, un coup moi. On lambine un peu sur les virements. on passe la bouée de près juste devant après une layline babord favorable. Gauvain nous talonne et le point d'amure de son spi sort du sac alors que les voileux se battent toujours avec le tangon. La Bouée ! LA BOUEE ! LA BOUEEEEEE ! Paf touchée.  Et M....

Electron libre fait un tour sur place, Gauvain se sauve , on a beau lui courir après, il finira devant et les voileux au fond de la flotte. A l'arrivée sur le petit bord de travers, on se fera passer au vent par GOA et Cidiam à la guerre l(un derrière l'autre, et qui vont juste deux fois plus vite que nous. 2e manche à suivre.

J'applique la tactique de départ essayée aux entrainements : à 4 minutes je pars à 145 degrés du vent, puis je reviens au près pour passer au ras du bateau lancé au près. En fait on est gêné par ceux qui descendent au travers pour venir prendre la file et bien qu'on les envoie au lof finissent par nous cacher le vent. Il faut affiner la technique. Juste après le départ on envoie babord dessous juste pour aller chercher du vent frais, et on renvoie. Gauvain vient sur nous et vire pour nous contrôler. L'équipage est monté sur ressort. On vire avant qu'il n'ait fini son virement et on repart à droite. Pas bon. Visiblement le vent est plus fort au large et on a déjà du retard sur la flotte au vent.

Le grain approche, le vent tourne à gauche et adonne d'un bon 30 degrés babord amures. On est en route directe vers la bouée au vent :) qu'on passe en même temps que les IRC 3 parti dans le même départ. Minipyge trop fort est toujours devant bien qu'il est commencé par partir à gauche Tribord amure. Gauvain et Sphenoide derrière. On se bat toute la manche avec un J92 et Arcane. Belle manche.

Merci à Antoine et Benjamin pour les photos.

VoileuxvoileuxVoileuxVoileuxvoileuxvoileuxvoileuxvoileux  Voileux 

Seuls les voileux connectés peuvent publier un commentaire