2015 12 26PC260864Un petit tour à Palais. L'anticyclone sur la France garde Rodez au soleil, et bloque les dépressions sur l'Atlantique. Un flux de Sud Ouest balaie la Bretagne. On se glisse dans les fenêtres entre les fronts pour aller prendre l'air. Je fais un entraînement en équipage réduit. Claire vient pour l'air frais, le rappel, et les photos. On sort de la rivière au Mousker, cap au près vers le Trého, GV Solent, mer plate, grand soleil, un vrai régal.

Démarrer, endrailler la GV, le foc au port, démarrer l'électronique, toujours capricieuse. La NKE et le pilote fonctionne même si le logiciel de nav et le renvoi d'info vers les afficheurs sont capricieux. Petit vent de sud. Enclencher le pilote et envoyer la GV dans le chenal.

Envoyer la GV en tirant sur la drisse d'une main, tout en écartant la ralingue du mât d'une main est très difficile. Je l'ai fait une fois, ensuite je me suis fait aider. C'est une limitation en équipage réduit. On vire au Mousker à la sortie de la rivière cap au près, GV Solent, mer plate, grand soleil, un vrai régal, le vent est stable, le pilote barre à 30 degrés du vent apprent. On vire devant Port Haliguen. Le vent est un peu monté, 18 noeuds réels. Je prends un ris. Choquer un mètre d'écoute, un mètre de halebas, un mètre de drisse, aller au mât accrocher l'anneau dans le croc de ris. Revenir, étarquer la GV, étarquer la bosse de ris. Va bene.

J'avais dans l'idée d'aller à Palais, mais avec le vent qui monte, au lieu de prendre la Teignouse, je tire un bord jusqu'au Béniguet. On aura toujours la solution de se replier à Houat si ça brasse trop. En fait la mer est plate et derrière le passage, c'est calme. Je vire et on est cap sur le Palais en ligne droite avant même de passer le Beniguet. On entre dans l'avant port du Palais à 14h. Aucun autre voilier au mouillage. On attrape un coffre, et on pique nique en regardant le Bangor manoeuvrer.

A 15h, j'envoie la GV à la sortie de l'avant avec l'aide de Claire qui winche la drisse, pendant qu'au pied de mât, j'écarte la ralingue. On repart vent arrière dans 10 noeuds de vent apparent. On passe par La Teignouse et on traverse la Baie à petite vitesse dans le soleil qui décline. Arrivée au Petit Trého à la nuit tombée. Ca fait longtemps que je n'avais pas fait une arrivée de nuit à La Trin'.

2015 12 26PC2608472015 12 26PC2608542015 12 26PC2608842015 12 26PC2608912015 12 26PC2608932015 12 26PC2608972015 12 26PC2609112015 12 26PC2609142015 12 26PC260946

 

Seuls les voileux connectés peuvent publier un commentaire