image voileuxVoilà un an que les voileux se préparent, lors d’entrainements depuis janvier, au Spi Ouest pour certains, afin de laver l’affront de l’an passé. Le souvenir du Tour de Belle Ile 2014, où Electron libre n’avait pas même pu prendre le départ, reste en effet dans toutes les têtes. Mais cette année, l’issue sera bien plus belle…La Trinité sur Mer, 9h,  ponton G, Pierre, Eric accompagnés de Paul et Benjamin n°1 et 2, Donatien à la GV, Maxime au piano et Antoine et Mickael à l’embraque tous déterminés à en découdre.

10h sur le plan d’eau, nous pouvons observer au loin les multicoques tels que E. de Rotschild, futur vainqueur, ou Paprec de JP Dick, dont les voiles vrombissent déjà. Malheureusement, cela sera sans doute pour nous les derniers moments où nous pourrons les voir en mer, tant ils devraient filer bien vite devant nous !
L’avertissement est donné, signal d’un départ dans 5 min. La course est lancée, ces beaux bateaux sont désormais loin de nos esprits et c’est le hissage du génois qui retient toute notre attention. Le génois est hissé, on le laisse faseyer, avant de se positionner pour le départ.

Le signal de la minute retentit, nous sommes esseulés au milieu de la ligne idéalement placés pour prendre un départ canon. Le départ retentit, l’absence de l’annonce « good start » en déçoit certains mais n’empêche pas la course d’être lancée. Nous sommes parmi les premiers 31.7, voire même le premier, mais difficile de distinguer son classement dans cette flotte impressionnante de 471 bateaux en tout genre.

La course se poursuit nous faisons route vers La Teignouse avec un vent de 17-20 nœuds au près. Pierre se rebiffe quand on lui annonce qu’un J80 le talonne. Electron libre, vexé, reprend directement du poil et le dépasse facilement.

image voileuximage voileuximage voileux

La traversée vers les Poulains se fait plus difficile. Le vent reste autour de 20 nœuds mais la mer vient nous rappeler que bientôt c’est l’océan. Le bizutage se fait de plus en plus dur et à l’approche des Poulains, les creux atteignent près de 3m. Certains sur le bateau ont déjà craqué et demeurent impassibles !

Nous passons enfin derrière Belle-Ile. Cela n’était plus arrivé à Electron libre depuis 3 ans ! Et cela valait décidément le coup, la côte sauvage qui se révèle progressivement devant nous est tout simplement sublime ! C’est le moment pour nous de gonfler le spi une première fois. Malgré un gonflage compliqué, le bateau se comporte désormais très bien et nous grapillons peu à peu des places. Nous affalons le spi quelques miles plus tard apres la Pointe du Skeul et continuons après avoir contemplé la grotte de l’Apothicairerie, la Pointe du Gouet, Goulphar, la Pointe du Talut et la Pointe du Skeul qui défilent devant nous.

Nous quittons alors Belle-Ile en passant par la pointe de Kerdonis, direction la Teignouse de nouveau. Les creux disparaissent. ce qui signe la fin du calvaire de certains.
Peu avant la Teignouse notre angle au vent nous permet de regonfler le spi de nouveau. Personne n’a encore choisi cette option mais elle s’avère payante puisque nous fondons sur Passager du vent et Bois sans soif, deux 31.7 qui avancent jusqu’ au génois. Ces derniers, voyant le danger fondre sur eux hissent à leur tour le spi et malgré un enchaînement d’empannages réussis et un bateau rythmé par les « spi » des embraques, nous ne parviendrons jamais à les rattraper. Quelques longueurs seulement nous séparaient d’eux, mais ils termineront respectivement à 1’40 et 40sec de notre bateau pour finir 3e et 4e.

Le podium est à Bonne Nouvelle et Ahéa. Nous terminons à une très honorable 5e place, soit le meilleur résultat jamais réalisé par Electron libre sur le tour, alors même que le plateau était relevé avec la présence de 28 31.7 !   Ces résultats ne peuvent qu’en appeler d’autres, et la même équipe reviendra sans doute très prochainement, et cette fois espérons-le, le podium

image voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileuximage voileux

 

Seuls les voileux connectés peuvent publier un commentaire